Nous sommes là pour vous : Un message des producteurs de poulet canadiens concernant la COVID-19
brain power

La puissance cérébrale!

Le cerveau est l'organe le plus puissant du corps humain. Il coordonne tout ce que vous faites, de la marche à la parole, en passant par la réflexion et la respiration.

Par : Kelly Atyeo, B.A.Sc., M.H.Sc., P.H.Ec.

Le cerveau ressemble à une grande société de communication qui emploie 100 milliards de neurones (cellules du cerveau), lesquels envoient des messages au reste des « postes de travail » du corps.1

Pour fonctionner, le cerveau a besoin de 20 à 25 % d'oxygène indispensable à votre corps et de beaucoup d'énergie sous forme de glucose (sucre).1 Comme pour toute entreprise, vous souhaitez qu’elle connaisse autant de succès que possible. Traitez votre cerveau de la même manière  qu’une entreprise et découvrez certains nutriments clés qui peuvent aider à stimuler davantage la matière grise!

Acides gras oméga-3

Les graisses que nous consommons ont des effets directs sur le cerveau2, en particulier l’acide gras oméga 3 appelé DHA (acide docosahexaénoïque), est extrêmement important pour la santé du cerveau, car c'est un élément clé des neurones.

Le DHA est nécessaire pour créer la structure et assurer le fonctionnement du cerveau. Les recherches montrent qu'il peut aider à favoriser le fonctionnement de la mémoire et à réduire les pathologies liées au comportement, telles que le trouble déficitaire de l'attention, la dépression et la démence2, 3. En outre, plusieurs études associent la consommation de DHA à l’amélioration éventuelle du rendement scolaire des enfants.2

Sources alimentaires de DHA: saumon, anchois, flétan, œufs à Omega-34    

Flavonols

Certaines plantes produisent des substances chimiques appelées flavonols qui ont des effets positifs sur la santé. Un type de flavonols du nom de la quercétine a suscité beaucoup d'intérêt en raison de ses bienfaits sur la santé du cerveau.2 La quercétine est un antioxydant puissant, ce qui signifie qu'il aide à prévenir l’endommagement des cellules du cerveau. En plus de protéger les cellules du cerveau, les flavonols tels que la quercétine peuvent aider à améliorer le fonctionnement de la  mémoire et à prévenir les maladies telles que l’Alzheimer et la maladie de Parkinson.2, 5

Sources alimentaires de flavonols: pommes, raisins, vin rouge, agrumes2,5  

Folate

Il s'agit d'une vitamine B qui est extrêmement importante pour la croissance, le développement et le fonctionnement du cerveau. Tout comme les autres vitamines B, l’acide folique favorise le bien-être émotionnel et peut aider à réduire la dépression et les troubles cognitifs. 2,6  

Sources alimentaires de folate : épinards, asperges, brocoli, avocat7  

Antioxydants

Plusieurs autres antioxydants qui sont naturellement présents dans les aliments que nous mangeons protègent également les cellules du cerveau contre les dommages. Il s'agit notamment de la vitamine E, ​​la vitamine C et la curcumine.2, 8 Ce qui est intéressant, l'antioxydant de la curcumine se trouve dans le curcuma, qui est traditionnellement utilisé dans les épices de cari indien. La curcumine est supposée être efficace au traitement de la maladie d’Alzheimer. 2, 9     

Sources alimentaires d’antioxydants: fruits et légumes, noix, graines, fines herbes

Puissance cérébrale et déjeuner!

Il existe un lien entre le fonctionnement du cerveau et le déjeuner. Lorsque vous mangez le déjeuner, vous alimentez votre cerveau avec les nutriments dont il a besoin pour vous donner de l’énergie et vous tenir éveillé.

Essayez cette recette santé de poulet pour le déjeuner afin de démarrer votre journée par la consommation de quelques-uns des éléments nutritifs décrits ci-dessus. Ajoutez quelques feuilles d'épinards au burrito et servir un pamplemousse comme accompagnement pour vraiment améliorer la puissance de votre cerveau!

Références:

  1. Neuroscience Canada. (sans date) Brain Facts. Extrait le 24 décembre 2013, de http://braincanada.ca/files/NeuroScience_Canada_Brain_Facts.pdf
  2. Gomez-Pinilla, F. (2008). Brain Foods: the effect of nutrients on brain function. Nature Reviews Neuroscience, 9(7), 568-578. Extrait le 24 décembre 2013, de http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18568016
  3. Blaylock, R.L. (2008). DHA Supports Brain Development and Protects Neurological Function. Extrait le 24 décembre 2013, de http://www.lef.org/magazine/mag2008/jan2008_report_dhafishoil_01.htm
  4. Les diététistes du Canada. (2013). Sources alimentaires d'acides gras oméga-3. Extrait le 24 décembre 2013, de http://www.dietitians.ca/Nutrition-Resources-A-Z/Factsheets/Fats/Food-Sources-of-Omega-3-Fats.aspx
  5. Linus Pauling Institute. (2008). Flavonoids. Extrait le 24 décembre 2013, de http://lpi.oregonstate.edu/infocenter/phytochemicals/flavonoids/
  6. University of Maryland Medical Centre. (2011). Vitamin B9 (folic acid). Extrait le 24 décembre 2013, de http://umm.edu/health/medical/altmed/supplement/vitamin-b9-folic-acid
  7. Les diététistes du Canada. (2013). Sources alimentaires de folate. Extrait le 24 décembre 2013, de http://www.dietitians.ca/Nutrition-Resources-A-Z/Factsheets/Vitamins/Food-Sources-of-Folate.aspx
  8. Harrison, F. & May, J. (2009). Vitamin C Function in the Brain: Vital Role of the Ascorbate Transporter (SVCT2). Free Radical Biology & Medicine, 46(6), 719-730. Extrait le 24 décembre 2013, de http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2649700/
  9. Mishra, S. & Palanivelu, K. The effect of curcumin (tumeric) on Alzheimer’s disease: An overview. Annals of Indian Academy of Neurology, 11(1), 13-19. Extrait le 24 décembre 2013, de http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2781139/

Restez informé

Abonnez-vous dès aujourd'hui à notre bulletin d'information

Alerte!

Fermer
OK

Titre modal!

Fermer

Erreur!

Fermer
OK
Fermer
Annuler OK

Message-guide

Fermer
Annuler OK

Confirmer

Fermer
Annuler OK