Nous sommes là pour vous : Un message des producteurs de poulet canadiens concernant la COVID-19
leftovers

Gardez les restes!

Chaque année, au Canada, on estime que 27 milliards de dollars en aliments se retrouvent au dépotoir.

Par : Kelly Atyeo, B.A.Sc., M.H.Sc., P.H.Ec.

Chaque année, au Canada, on estime que 27 milliards de dollars en aliments se retrouvent au dépotoir1.De ce montant, la moitié des déchets d’origine alimentaire proviennent de personnes qui jettent de la nourriture à la maison1. Les principales raisons évoquées pour expliquer ce gaspillage sont : mauvaise cuisson et manque de confiance envers les restants.1Pas de doute, les déchets d’origine alimentaire ont une grande influence sur votre facture d’épicerie et sur l’environnement. Il peut être amusant de proposer des façons d’utiliser tous les éléments des aliments que vous cuisinez. Non seulement économisez-vous, mais vous pouvez en tirer des repas très ingénieux.

Voici certains aliments qui sont jetés : tiges de brocoli, croûte de fromage, et même des os de poulet.

Voici quelques trucs pour réutiliser vos résidus et réduire vos déchets d’origine alimentaire.

Os à bouillon : Vous venez de faire un délicieux poulet rôti et vous demandez quoi faire de la carcasse. Quelle belle occasion de faire du bouillon de poulet! Il suffit de mettre les os (avec toutes les retailles de viande) dans une grande casserole d’eau ou, pour une solution plus nourrissante, l’eau qui a servi à étuver les légumes. Déposez les légumes dans la casserole et laissez les saveurs se mélanger à feu doux. Du céleri, des carottes, des oignons et des épices, c’est toujours un bon début!

Si vous êtes en manque d’inspiration, laissez-vous tenter par cette excellente recette de bouillon de poulet.

Pain sec/Bout de miche : On l’a tous fait…  jeter du pain sec et les bouts de miche durs que personne ne semble priser. Essayez d’utiliser du pain sec pour faire des croutons pour la salade, ou de les couper en petits dés dans un robot culinaire pour faire de la panure pour le poulet. Pendant les Fêtes, un reste de pain est toujours pratique pour faire la farce!

Légumes flétris : Ils n’ont plus fière allure, mais ils sont parfaits pour rehausser vos potages. Un reste de patate peut ajouter une texture plus crémeuse à peu de calories. Vous pouvez également ajouter vos retailles de légumes à un sauté ou les réduire en purée pour en faire une sauce ou un potage. Une fois dans une recette, l’habit ne fait pas le moine.

Fruits trop mûrs : Les fruits trop mûrs conviennent parfaitement à la préparation de frappés. Dans un mélangeur, ajouter du yogourt, des fruits et du lait écrémé, du succédané de lait ou de l’eau pour en faire une chouette boisson pour le déjeuner. Plusieurs fruits trop mûrs (bananes, abricots, pommes) sont aussi faciles à cuisiner.

Croûte de fromage : Servez-vous-en pour rehausser les sauces aux tomates ou les soupes, en substitut du sel.

Restes de poulet : Le poulet fait des restes très polyvalents. On peut s’en servir dans une salade ou dans une soupe pour le dîner, dans des burritos/quesadillas,ou dans une omelette.

Créativité et confiance! 

Faites preuve de créativité et de confiance lorsque vous conservez vos résidus. Si vous étiez sur le point de jeter quelque chose, il n’y a aucun danger à essayer un de ces trucs. Ne vous en faites pas trop à propos de « gaspiller » ce que vous alliez de toute façon perdre. Qui sait? Votre trouvaille aura peut-être un succès bœuf!

Références :

  1. Gooch, M. Felfel, A. &Marenick, N. (2010). Food Waste in Canada. Consulté le 8 décembre 2013, au http://vcm-international.com/wp-content/uploads/2013/04/Food-Waste-in-Canada-112410.pdf

Restez informé

Abonnez-vous dès aujourd'hui à notre bulletin d'information

Alerte!

Fermer
OK

Titre modal!

Fermer

Erreur!

Fermer
OK
Fermer
Annuler OK

Message-guide

Fermer
Annuler OK

Confirmer

Fermer
Annuler OK