food safety home

Aliments salubres à la maison

On retrouve des bactéries partout et même si la vaste majorité ne pose aucuns risques aux humains, certaines peuvent rendre malade.

Tous les aliments ont le potentiel de causer des maladies d’origines alimentaires. Au fait, la plupart des maisonnées nord-américaines n’observent pas de bonnes pratiques de salubrité des aliments. On pourrait par contre prévenir plus de 80 p. cent des maladies d’origines alimentaires en manipulant convenablement les aliments. Nous sommes tous responsables pour la salubrité des aliments. Nous travaillons à améliorer de façon continue nos pratiques de production agricole, tout en fournissant aux Canadiens un approvisionnement alimentaire salubre et sécuritaire. Il est facile et simple de prendre des précautions à la maison. Vous n’avez qu’à suivre ces quelques conseils pour éviter les maladies d’origines alimentaires.

Nettoyez

Les bonnes pratiques de nettoyage sont efficaces pour éliminer les bactéries que l’on retrouve à la cuisine. Suivez ces règles et partagez-les avec votre famille afin de vous assurer que tous sont protégés des maladies d’origines alimentaires.

  • Lavez vos mains. Lavez toujours vos mains pendant 20 secondes avant de manipuler de la nourriture, ou après avoir manipulé de la viande, des œufs ou des fruits de mer. Assurez-vous aussi de vous laver les mains après avoir touché un animal domestique, ou après avoir utilisé la salle de bain.
  • Nettoyez votre espace de préparation. Nettoyez et désinfectez les comptoirs, les planches de travail et les ustensiles en utilisant une solution faible en javellisant (5 ml ou 1 c. à thé pour chaque 750 ml ou 3 tasses d’eau) et ce, avant et après la préparation d’aliments.
  • Lavez vos produits agricoles. Nettoyez sérieusement les produits agricoles frais sous l’eau courante, afin d’éliminer la terre et la saleté. Certains produits retiennent plus de terre que d’autres, alors assurez-vous de les nettoyer à fond.
  • Coupez les meurtrissures. Les meurtrissures que l’on retrouve sur les produits agricoles peuvent créer l’environnement idéal pour les bactéries. Utilisez un couteau pour éliminer les parties endommagées des fruits et des légumes avant de vous en servir.
  • Lavez les boîtes à lunch tous les soirs. Les boîtes et les sacs à lunch peuvent devenir des incubatrices à bactéries s’ils ne sont pas nettoyés régulièrement. En les lavant à tous les soirs, vous pourrez prévenir de contaminer vos déjeuners.

Les bactéries sont invisibles, inodores et sans saveurs. En nettoyant la cuisine, vous pouvez en assurer la sécurité.

Séparez

Les aliments non-cuits doivent, bien sûr, être réfrigérés. Par contre, en décongelant les aliments de façon inappropriée, ou en les laissant trop longtemps dans le réfrigérateur, on peut créer des conditions idéales pour les bactéries. Vous n’avez qu’à suivre ces quelques conseils pour éviter les maladies d’origines alimentaires.

  • Réfrigérez ou congeler dans les deux premières heures. Les aliments non-cuits (plus particulièrement, la viande, la volaille et les fruits de mer) doivent être réfrigérés dans les plus brefs délais. Afin de vous en assurer, faites vos épiceries en dernier lorsque vous faites vos courses, et choisissez votre viande en dernier. Pour mieux préserver les aliments non-cuits, surtout quand il fait chaud, utiliser un sac à isolation thermique et un bloc réfrigérant. Ils vous permettront de réfrigérer vos aliments immédiatement.
  • Ne décongelez jamais à température de la pièce. Décongelez toujours les aliments au réfrigérateur, au four à micro-ondes ou dans de l’eau froide afin de prévenir la croissance de bactéries. Si vous décongelez des aliments à l’aide d’eau froide, assurez-vous de changer l’eau toutes les 30 minutes.
  • Séparez les grandes quantités des restants. Rangez vos restants de repas en petites quantités, dans des contenants peu profonds, afin de permettre aux aliments de réfrigérer plus rapidement et pour leur permettre de décongeler rapidement si vous les rangez au congélateur.
  • Congelez de façon appropriée. Lorsque vous congelez du poulet, prenez les mesures nécessaires pour éviter les brûlures de congélation. Envelopper de film étirant chaque morceau individuellement et placez-les dans un sac pour congélation en vous assurant d’y retirer l’air. Ces mesures amélioreront le goût du poulet et rendra facile la tache de décongeler des morceaux individuels.
  • Soyez aux aguets des dates. Prenez note des dates lorsque vous rangez des aliments au réfrigérateur afin de savoir quand il est temps de vous en débarrasser. Le poulet frais peut rester au réfrigérateur de deux à trois jours, tandis que le poulet haché doit être utilisé en une journée. Les morceaux de poulet peuvent être congelés jusqu’à six mois, tandis que les poulets entiers peuvent être congelés jusqu’à un an.
  • Si vous avez des doutes sur la salubrité d’un aliment, il est toujours mieux de le jeter aux poubelles.

Cuisez

Le temps de cuisson varie pour toutes les viandes, mais le poulet doit être cuit jusqu’à température interne de 165ºF pour les morceaux et les galettes, et jusqu’à température interne de 180ºF pour les poulets entiers. Si vous ne possédez pas de thermomètre à viande, utilisez une fourchette pour piquer la viande. La fourchette devrait pénétrer facilement, et les liquides devraient être clairs. La chaire de doit pas être rose lorsque vous la coupez.

  • Gardez au chaud. Lorsque vous servez la nourriture comme un buffet, assurez-vous que les aliments restent chauds (60ºC ou 140ºF) en utilisant un chauffe-plat, une mijoteuse ou un réchaud. Les soupes, le chili et les trempettes chaudes doivent être chaudes comme braises avant de les servir.
  • Utilisez un thermomètre à viande. Il est impossible de savoir si la viande est bien cuite en la regardant. Pour éviter de ne pas cuire la viande à fond, ou de la faire trop cuire, procurez-vous un thermomètre digital à lecture instantanée. Insérez le thermomètre à différents endroits pour assurer une cuisson complète, et lavez-le bien avec de l’eau savonneuse avant de le réutiliser.
  • Isoler lorsque vous voyagez. Si vous devez amener un plat chaud à une fête ou au travail, assurez-vous de la garder bien au chaud tout au long du voyage en utilisant un contenant thermique. Le plat ne doit pas passer plus d’une heure à température de la pièce.
  • Cuisez jusqu’à température suggérée. Servez-vous de notre guide de temps et de température de cuisson ou visitez le site web du Partenariat canadien pour la salubrité des aliments pour obtenir les temps de cuisson ainsi que des guides.

Restez informé

Abonnez-vous dès aujourd'hui à notre bulletin d'information